Quatre lignes directrices pour un meilleur contrôle des stocks

by Melanie Frank - novembre 12, 2019

Contrôler les stocks semble, en fait, assez facile : il faut toujours disposer d’un stock suffisant pour satisfaire à la demande des clients. Pourtant, le succès (ou l’échec) des détaillants peut dépendre de leur capacité à gérer l’équilibre entre la perte de ventes due aux ruptures de stock, et un gel d’argent en raison d’un stock trop imposant. Voici quelques lignes directrices pour le contrôle des stocks qui peuvent vous aider à rester sur la bonne voie et même à éviter quelques erreurs en cours de route.

1 – Conservez vos informations à jour

Quand il s’agit de contrôler les stocks, perdre le compte équivaut à une perte de clientèle! Les clients qui viennent à votre magasin s’attendent à y trouver ce dont ils ont besoin. Si vous ne pouvez pas répondre à leurs attentes, ils trouveront rapidement un détaillant plus fiable. Cependant, si vous décidez de faire un suivi des stocks, toute fluctuation de quantité doit immédiatement être enregistrée dans votre système utilisé à cette fin. Que ce soit manuellement, avec une feuille de calcul ou un logiciel, vous devez choisir le système le plus à même de produire un rapport précis en temps opportun pour votre entreprise. Les systèmes manuels reposent largement sur des procédures dépendantes d’humains dont la précision et l’efficacité relèvent de divers facteurs, allant de mauvais calculs à un manque de motivation.

Les logiciels de gestion des stocks combinent divers traitements automatisés pour recueillir des données. Un traitement tel que le scan, en remplacement de la saisie de données, réduit le risque d’erreurs manuelles, ainsi que le temps et les efforts requis pour la collecte de données. Trouver la bonne combinaison de solutions et tirer profit des meilleures pratiques, comme les inventaires cycliques, peut considérablement améliorer l’efficacité et la précision de votre contrôle des stocks.

2 – Soyez proactif dans le réapprovisionnement

Le réapprovisionnement désigne le processus selon lequel un nouveau stock remplace celui qui vient d’être utilisé ou vendu. Aucun plan de réapprovisionnement n’est parfait. Cela étant dit, le meilleur moment pour planifier les nouveaux approvisionnements est celui où ceux-ci arrivent juste à temps pour éviter une rupture de stock. Pour aider à gérer l’équilibre entre un stock faible et une disponibilité élevée, il existe un certain nombre d’outils et de systèmes de contrôle des stocks. À l’aide d’outils de planification et d’optimisation du réapprovisionnement, les systèmes de gestion des stocks vous permettent de prendre des décisions proactives et de mieux prévoir les variations. Le marché actuel offre des systèmes à prix abordable qui peuvent contribuer à réduire les coûts, ainsi que les risques de rupture de stock.

3 – Concentrez-vous sur les améliorations dans le temps

Il existe certains facteurs de variabilité inévitables dans le contrôle des stocks qui peuvent fausser même les meilleures projections. Et s’ils ne peuvent pas être complètement éliminés, ils peuvent certainement être réduits. Sachant qu’une diminution des stocks peut entraîner des pénuries, quels sont les bons niveaux de sécurité pour les stocks afin de compenser des variables telles que les fluctuations de la demande? Une solide approche de gestion des stocks, qui vous permet de réduire la variabilité, peut même améliorer le taux de remplissage lorsque le niveau des stocks diminue. Grâce à une approche à plusieurs niveaux qui vise des améliorations telles que la réduction des délais et la précision des stocks et des prévisions, vous pouvez réduire la variabilité dans le temps. Les systèmes intégrés modernes de type ERP peuvent vous aider à gérer les divers processus impliqués dans ce type d’approche.

4 – Réduisez les délais d’approvisionnement et la taille des lots

Les délais d’approvisionnement provoquent un effet domino qui se répercute sur l’ensemble des stocks. Des délais plus grands augmentent le degré de variabilité des prévisions de réapprovisionnement, ce qui exige d’avoir à sa disposition un plus grand stock de sécurité (pour éviter les ruptures de stock sur une plus longue période) générant des lots de marchandises plus imposants (pour assurer la disponibilité entre de longues périodes de livraison). Il s’ensuit qu’avec un délai plus court, la taille des lots de réapprovisionnement peut être plus petite. Ces quantités moindres peuvent ainsi être commandées plus fréquemment et les stocks sont reportés sur de longues périodes.

À son tour, la quantité de commande de réapprovisionnement la moins coûteuse pour les tailles de lots peut être déterminée grâce à la QEC (quantité économique de commande), qui peut également permettre de réduire les coûts tout au long de vos processus de gestion de la chaîne d’approvisionnement.

Cliquez ici pour télécharger notre livre blanc : Quatre stratégies pour un meilleur contrôle des stocks.

Articles connexes

Découvrez ce qui nous distingue

Réservez votre démo personnalisée maintenant et découvrez pourquoi les grands détaillants connaissent du succès avec ACCEO Retail-1.

Appelez-nous au 1-888-474-2001 ou remplissez le formulaire ci-dessous afin de planifier une démo avec nos experts.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.